Gestion du stress par le yoga

 

 

« 20 minutes de yoga par jour,

10 % de stress en moins »*

 

(*Vingt minutes de méditation et de yoga par jour associées à des sessions de groupe hebdomadaires pendant six semaines diminueraient le stress de plus de 10 % et augmenteraient la qualité de sommeil, selon une étude réalisée sur des employés de bureau par deux universitaires américains et publiée dans le journal Health Education and Behavior)

 

Les postures: les étirements des muscles pendant la pratique libèrent la tension accumulée qui est dirigée vers l'extérieur du corps. Ces mouvements doux ont également un effet spirituel profond : ils libèrent de toutes sortes de peurs et permettent de développer la confiance et une attitude positive de détente mentale. 


Le pranayama: une respiration profonde et consciente, permet constituer des réserves d'énergie conséquentes. Le corps redevient plus performant et affronte mieux le stress.


La relaxation: active le processus de repos et de régénération. La maitrise de l’art de la relaxation, est la clé de la santé, de la vitalité et de la paix intérieure.


La méditation: développe de nouvelles habitudes de pensée et permet de retrouver le calme intérieur.

 


 

 

Physiologie du stress :

Les systèmes nerveux sympathique et parasympathique

 

 

Nous sommes régis par 2 systèmes nerveux autonomes : 

 

Le système sympathique : Se battre ou fuir

Il prépare l'organisme à l'action.
Il est stimulé par chaque événement extérieur et nous pousse à réagir.

On le reconnait aux signes suivants :

  • Accélération du rythme cardiaque
  • Etat d'alerte
  • Réactions rapides
  • Pupilles dilatées
  • Tensions musculaires

 

Le système parasympathique : Repos, régénération et digestion

Il inhibe le système sympathique et favorise la détente et la régénération. Il est stimulé par le calme et la détente.

Il active les processus vitaux du corps pour le régénérer.

On le reconnait aux signes suivants :

 

  • détente physique et mentale,
  • respiration paisible,
  • bonne digestion,
  • bonne circulation des fluides,
  • sommeil réparateur.

 

Trouver l'équilibre:

 

Ces deux systèmes s’inhibent l'un l'autre.
Une sur-stimulation de l'un des systèmes fait que l'autre s'affaiblit.

 

De nos jours, le système sympathique est sur-utilisé, ce qui nous met dans un état de stress permanent, avec tensions musculaires, insomnies, anxiété, .... 

 

Le système parasympathique s'en trouve affaibli et nous perdons l'équilibre de ces deux systèmes.

 

Il est donc nécessaire, et même vital, d'activer notre système parasympathique.

 

C'est ce que proposent toutes les techniques de relaxation, et notamment le yoga.

 

 

Comment activer le système parasympathique

 

Voici une petite liste des pratiques qui permettent d'activer le système parasympathique:

  • se relaxer régulièrement (allongé, sans mouvement),
  • respirer profondément,
  • éviter toute stimulation extérieure (bruits, lumières, ...),
  • porter son attention vers l'intérieur,
  • contrôler et calmer son mental,
  • être concentré sur le travail en cours,
  • faire une chose à la fois, éviter les interruptions.

 

 

"Mon corps est mon temple, 

 

les asanas sont mes prières." 

 

 

 

 

 

BKS.Iyengar