Koshas

 

"Pour la plupart d'entre nous, notre corps est simplement notre forme physique - notre peau, nos os, nos muscles et nos organes internes. Pour le yoga cependant, le corps n'est que la couche la plus extérieure de l'être - annamaya kosha. C'est ce corps anatomique qui englobe les  quatre autres corps subtils, ou kosha.

Les koshas sont comme les couches d'un oignon, ou comme des poupées russes, emboitées les unes dans les autres. Ils comprennent notre corps énergétique (pranamaya kosha), notre corps mental (manomaya kosha), notre corps intellectuel (vijnanamaya kosha), et enfin notre corps de félicité ou notre âme (anandamaya kosha)...

 

La démarcation entre les différentes enveloppes est essentiellement hypothétique. Nous sommes uniques et complets. Cependant, afin de parvenir à l'intégrité et à la complétude que nous désirons, il doit y avoir une communication de l'intérieur vers l'extérieur, car chaque enveloppe se fond dans la suivante...

 

Le corps physique n'est pas une chose séparée de notre esprit et de notre âme. Nous ne sommes pas sensés négliger ou nier notre corps, comme certains ascètes le suggèrent. Nous n'avons pas non plus à devenir obsédés par notre corps, notre soi mortel. Le but du yoga est de découvrir notre Soi immortel. La pratique du yoga nous apprend à vivre pleinement -physiquement et spirituellement- en cultivant chacune des différentes enveloppes..."

 

 

 

 

Source: "La voie de la paix intérieure" de B.K.S. Iyengar, éditions j'ai lu/aventure secrète, p 28 et 29