Mandalas

 

On peut traduire ce mot sanscrit « mandala » par « ensemble de formes diverses organisées autour d'un centre ».

 

Les mandalas se retrouvent partout dans l'univers : le système solaire, les étoiles, notre planète, une goutte d'eau, les cristaux, les fleurs… Chaque cellule présente dans les règnes végétal, animal, humain, forme un mandala ; présent dans le macrocosme comme dans le microcosme dont le centre est le même…On le retrouve dans toutes les traditions, des rosaces d'églises aux yantras tibétains et sur toute la surface du globe….

 

L’idée du mandala a été introduite dans la psychologie par Jung :

 

« Chaque matin, je dessinais dans un carnet une petite figure circulaire, un mandala, qui régulièrement semblait correspondre à mon état intérieur du moment. Je n’ai découvert que petit à petit ce qu’était réellement un mandala :…le Soi, l’intégrité de la personnalité, laquelle, quand tout va bien, est harmonieuse. »

 

Pour lui, le motif fondamental du mandala révèle :

« …la prémonition d’un centre de la personnalité…par lequel tout s’organise et qui est lui-même source d’énergie. Cette énergie centrale se manifeste par une compulsion, une impulsion quasi irrésistible de devenir ce que l’on est, de même que chaque organisme est poussé à prendre la forme caractéristique de son espèce, quelles que soient les circonstances. Ce centre n’est pas ressenti ou considéré comme l’ego mais, si l’on peut dire, comme le soi. »

 

« Le mandala contient et organise les énergies archétypales de l’inconscient, d’une manière qui devient assimilable par la conscience. Dessiner un mandala, c’est créer son propre espace sacré, un lieu de protection, un centre de réunification sur lequel concentrer nos énergies », nous dit Susanne F. Fincher dans « La voie du mandala »

Le mandala agit de deux manières sur le psychisme, il l’équilibre par la symétrie de ses formes, et il l’unifie, par l’ordonnance de ses parties autour d’un centre.

 

En coloriant et créant des mandalas, on réveille son propre mandala intérieur en faisant refléter sa diversité et ses couleurs intérieures. Et en même temps, on se re-centre.

Les mandalas permettent aussi d'équilibrer les deux hémisphères du cerveau. Dans notre société occidentale, nous privilégions le coté gauche du cerveau, grâce au mandala nous stimulons également l'hémisphère droit et le lien entre les deux.

 

Le mandala peut être défini selon deux critères :

 

-l’existence d’un centre ; tout le dessin s’ordonne autour d’un point central.

 

-l’ordonnance symétrique des parties autour du centre ; le dessin se développe harmonieusement dans toutes les directions. Il n’y a aucun déséquilibre.

 

Le mandala illustre parfaitement les principes d’immobilité et d’harmonie.

Il peut être considéré comme la symbolisation, par le dessin, de ces principes.

Le centre fait allusion au principe d’immobilité et la distribution équilibrée des parties autour de ce centre exprime le principe d’harmonie.

 

Le mandala s’utilise également comme support de la concentration. De part sa structure centripète, il aide à fixer l’attention.

 

En fixant son regard au centre du mandala, pendant environ une minute, sans que les yeux ne s’écartent du point central, puis en fermant soudainement les yeux, paupières détendues, le mandala se projette à l’intérieur des paupières.

 

Les couleurs sont alors complémentaires à celles du dessin observé sur le papier.

Cette expérience, (en gardant l’image à l’intérieur du regard, jusqu’à sa complète disparition) permet de travailler sur la concentration réceptrice.

 

Pour travailler la concentration émettrice : fermer les yeux et créer en imagination un mandala en essayant de conserver l’image le plus longtemps possible.

 
   

 

 

Mandala à colorier
aum mandala.pdf
Document Adobe Acrobat 117.4 KB
Mandala à colorier
Mandala yantra.pdf
Document Adobe Acrobat 111.0 KB
Mandala à colorier
mandala n°3.pdf
Document Adobe Acrobat 116.0 KB
Mandala à colorier
mandala n°4.pdf
Document Adobe Acrobat 252.3 KB
Mandala à colorier
mandala n°5.pdf
Document Adobe Acrobat 117.2 KB
Mandala à colorier
mandala coquillage.pdf
Document Adobe Acrobat 240.6 KB