Sources d'inspiration:

 

 

Aphorismes de Sri Mahesh sur les asanas

 

  • Avant de faire une posture, connaître le but et savoir où l'on va.

 

  • Avant la posture, c'est déjà la posture; après la posture, c'est encore la posture.

 

  • Dans les asanas, identifier le corps à une fleur : baisser un bras, une jambe, comme un pétale de fleur tombe au sol, sans bruit, délicatement.

 

  • Il faut être dans la posture et que la posture soit en vous. Projetez la posture en face de vous et cherchez votre propre identité. Le but de la posture : sortir l'énergie latente de l'Homme.

 

  • L'étirement est la prolongation de la vie. Quand vous étirez au maximum, vous ôtez les crispations. La posture est préventive, elle prépare le terrain à la bonne santé.

 

  • La posture aide mais ne guide pas. C'est le mental qui guide, c'est lui qu'il faut contrôler.

 

  • Le point de départ et le point d'arrivée d'une posture est le nombril.

 

  • Chaque asana doit comporter les 3 phases de la respiration.

 

  • Chaque asana est symbole. Il n'existe pas de posture sans symbole. La posture donne une leçon. Il existe un sens sacré dans chaque posture.

 

  • La posture de yoga est partout et en tout. Chaque geste est le reflet de l'intérieur.

 

  • La posture est Immobilité et fermeté du corps, Immobilité du souffle, Immobilité du mental.

 

  • Si vous respirez dans la posture, vous développez le côté animal; si vous arrêtez de respirer, vous développez le côté spirituel.

 

  • Dans la posture, le mouvement n'est qu'un instrument pour la connaissance; l'important c'est la pause.

 

  • L'asana est action (karma), connaissance (jnana), dévotion (bhakti), béatitude (ananda). La posture ne peut être s'il y a absence de cœur. Le lien qui unit ces différentes étapes est le souffle.

 

  • Chaque action est méditation, chaque posture est méditation.

 

 

Source: FFHY Ile-de-France

Article paru dans la revue Namaskar n°53 (aout 2012)

Cliquer sur l'article pour l'agrandir


Swamini Umananda

Christiane Madeline est née en 1956 à Paris. Après des études de sciences politiques et une spécialité en aménagement du territoire elle devient chargée d'études en urbanisme de 1981 à 1984. Parallèlement, de 1979 à 1981 elle suit une formation de professeur de yoga à Paris. En 1983, lors d'un stage, elle rencontra Swami Chinmayananda le maître spirituel dont la présence et l'enseignement devaient transformer si profondément sa vie. Dès leur rencontre, Swami Chinmayananda l'a incitée à venir en Inde étudier sérieusement le Védantâ. Mais la jeune femme poursuivit néanmoins son travail pendant cinq ans.

 

En 1989, la grande décision fut prise et c'est le départ pour l'Inde. Elle passe alors trois ans à l'Ashram de la Chinmaya Mission de Mumbaï, Sandeepany Sadhanâlaya se consacrant entièrement à l'étude du Sanskrit, des textes de Védantâ, des Ecritures Sacrées, du chant védique, suivant l'intense formation Védantique et le style de vie monastique des Brahmacharis.

 

A la suite de ces études, elle prend l'engagement personnel de consacrer sa vie à cette recherche spirituelle, dans la voie du renoncement et au service de la société. C'est ainsi qu'elle reçut le 8 octobre 1991 de son maître le titre et le nom de Brahmacharini Bhakti.

 

A son retour en France en 1992, elle fonde la Chinmaya Mission France, branche française de la Chinmaya Mission et organise la venue à Paris de Swami Chinmayananda, qui a marqué la réelle naissance du centre de Paris.

 

Un aspect important de son travail consiste dans la traduction et la publication en français des ouvrages majeurs de la Chinmaya Mission. La Bhâgavad Gitâ commentée de Swami Chinmayananda a pu grâce à elle être largement connu du public français.

 

Elle anime aussi plusieurs groupes d'études hebdomadaires sur Paris.

 

Le 6 mars 2008, Brahmacharini Bhakti a été initiée dans l'ordre du Sannyas par Shri Swami Tejomayananda, sous le nom de Swamini UMANANDA.

 

 

MEDITATION AVANT D’ENSEIGNER

 

Je salue ceux qui m’ont précédé sur le chemin,

Ceux qui m’ont aidé dans ma formation,

Tous ceux qui œuvrent dans l’esprit du Yoga.

 

Me voici, prêt à enseigner ce que j’ai expérimenté.

Puisse ma disponibilité être entière,

Puisse mon cœur être pur, sans arrière-pensée.

 

Que ma voix soit celle du partage,

N’étant ni persuasif ni convaincant,

Mais simplement témoin d’une expérience,

 

Pour le meilleur, dans le but d’aider,

Sans vouloir prendre en charge l’enseigné,

Mais au contraire en l’aidant à s’assumer.

 

Puisse mon expérience servir à chacun.

Sans oublier que quand j’enseigne,

Je suis enseigné.

 

Disponible au tout, disponible à chacun.

Sans altérer mon propre cheminement.

 

Humble devant la tâche que j’ai choisie,

Conscient de l’importance de mes actes,

Conscient d’être une cellule d’un grand corps,

 

Je me confie à l’universel et

Suis conscient de la force qui m’est transmise

pour ce partage

AUM TAT SAT.

 

                                               Pierre LOSA