Yoga Nidra

Technique de relaxation millénaire venue de l’Inde, redécouverte et codifiée par Swami Satyananda, le Yoga Nidra est une forme de yoga qui se pratique en posture allongée, l’élève restant à l’écoute de l’enseignant.

 

Toute séance suit un schéma précis :

 

1. La relaxation : Il s'agit tout d'abord d'écouter les bruits extérieurs, de sentir son corps allongé, les points de contact avec le sol, le flux et le reflux du souffle.

 

2. Le sankalpa ou pensée positive : C'est une phrase qu'on se choisit soi même correspondant à un désir de progrès personnel qui émerge de soi. On répète mentalement cette pensée dans un moment calme.

 

3. La rotation de la conscience : L'attention se concentre sur le corps : c'est un long voyage de la conscience à travers les différentes parties du corps : " Prenez conscience du pouce de la main droite, deuxième doigt, etc..., et de tout le corps.

 

4. Les sensations par paires opposées : Il s'agit cette fois d'une sorte de voyage de la conscience parmi un ensemble de sensations, d'abord d'un caractère physique (légèreté / douleur, chaleur / froid) puis d'un caractère plus mental (douleur / plaisir). Sensations opposées car " de la discordance naît l'harmonie " Héraclite

 

5. La rotation de la conscience dans le souffle : C'est la prise de conscience du souffle à travers le nombril, la poitrine, la gorge, les narines, en comptant les respirations ; l'introversion du mental est ainsi accentuée.

 

6. Les images rapides : C'est l'énumération d'une série de différents objets selon une succession rapide et rythmée pour activer le mental. On commence souvent par l'évocation de la mère, la nuit, la lune qui aide à rentrer dans l'inconscient fondamental.

 

7. Les images symboliques : Il s'agit cette fois d'assembler les images sélectionnées en fonction de leur symbolisme universel et des associations puissantes qu'elles suscitent, en une histoire suivie. Le but étant d'arriver à une sensation de paix profonde et d'harmonie.

 

8. Le sankalpa : C'est dans ce climat privilégié qu'est libérée la pensée positive ou sankalpa.

 

9. L'espace intérieur ou transition : La conscience est ramenée à cet espace noir en face de nos yeux fermés ; c'est une technique très puissante d'immobilité. Le corps devient statue, le mental s’arrête lui aussi.

 

Le Yoga Nidra est une traversée des différents corps :

  • Corps physique par la rotation de la conscience dans le corps.
  • Corps énergétique ou pranique par le contrôle respiratoire.
  • Corps mental et émotionnel par l'évocation d'images rapides et émotionnelles.
  • Corps psychiques ou corps de rêve par l'évocation d'images symboliques.
  • Corps de lumière par l'accès à la méditation avec les symboles.

 

Le Yoga Nidra met en harmonie nos différentes horloges internes parce qu'il nous recentre. Il opère une triple relaxation physique, émotionnelle, et mentale.

 

D'après Swami Satyananda, le Yoga Nidra procure un temps de relaxation équivalent à 4 fois le même temps de sommeil ordinaire.

Le Yoga Nidra couvre toute la série des ondes cérébrales :

 

Ondes de veille

- Les ondes BETA ou ondes d'activité : la personne est tournée vers les bruits extérieurs

- Les ondes ALPHA : yeux fermés, la personne se concentre sur son corps, sa respiration. C'est la zone privilégiée où se situe Yoga Nidra chez un étudiant moyennement avancé.

 

Ondes de sommeil

-Les ondes THETA : dès l'assoupissement (seuls les yogis avancés peuvent rester conscients)

Les ondes DELTA : sommeil profond (seuls les Maîtres sont conscients à ce stade)

 

Le Yoga Nidra nous amène à un état de rêve " auto-induit ". Il nous aide à harmoniser le conscient et l'inconscient.

A l’aide d’affirmations positives, de concentration sur le corps, d’exercices respiratoires, de visualisations d’images rapides et d’histoires symboliques, ce "Yoga du sommeil éveillé" met au repos le corps comme le mental, agit sur l’inconscient, générant ainsi des effets positifs rapides et concrets dans les domaines suivants :

 

• Relaxation – gestion du stress

• Accroissement de la vitalité

• Amélioration des troubles du sommeil

• Amélioration de la concentration, de la créativité, de la mémoire

• Gestion des traumatismes (divorce, deuil, harcèlement moral…)

• Gestion de la douleur (migraines…), lutte contre les addictions

• Accompagnement en cancérologie (le yoga nidra peut être un soutien efficace dans le combat contre cette maladie mais ne doit en aucun cas se substituer aux traitements médicaux

• Développement personnel

 

Le yoga nidra se pratique en séances collectives ou individuelles.